Retour à la liste des nominés

Alexandra Catière

1978, née à Minsk, Biélorussie, vit et travaille en France

Le parcours sans frontière d’Alexandra Catière témoigne de son envie de tendre vers l’universel. De l’ancienne Union soviétique à la France en passant par les Etats-Unis, cette jeune photographe fait de l’intemporalité l’un des aspects majeurs de sa création. Ressuscitant la tradition humaniste, ses images sont celles des sensations, des atmosphères qu’elle réussit à capter. Sans jamais s’arrêter aux seuls genres du portrait ou du reportage, Alexandra Catière fait de l’appareil photographie l’instrument de son empathie pour la nature humaine et la vie.

www.alexandracatiere.com


Présentation du projet "MMXX (après Dante)"

Connue pour son approche singulière du portrait, Alexandra Catière cherche à révéler ce qu’il y a de plus intemporel et universel en nous. De tradition humaniste, ses images captent des sensations, des atmosphères. Dans ce nouveau projet, elle souhaite expérimenter de certains procédés tout en revenant à l’origine de la photographie et au travail de révélation dans la chambre noire.

« C’est un voyage…

Mon but est de me tourner vers l’intérieur… Je vais continuer de photographier, mais ce qui m’intéresse avant tout, c’est de repousser les limites de la photographie traditionnelle, d’explorer mes archives de négatifs, d’expérimenter de nouveaux procédés pour créer une œuvre photographique détachée, libérée du réel, unique – qui parle de notre place sur la terre, de notre fragilité, et qui dévoile nos angoisses.

Ces quinze dernières années, j’ai développé une pratique photographique remarquée internationalement pour son approche sensible et singulière du portrait. Ne se limitant pas à une recherche figurative, mes installations composent des fresques photographiques mêlant poétiquement des fragments de vie, subtilement autobiographiques.

Grâce à la maîtrise du noir et blanc et au soin apporté à mes tirages, je souhaite révéler ce qu’il y a de plus intemporel et universel en nous. Toute mon œuvre tourne autour du thème du cycle de la vie. D’apparence nostalgique, il n’est pas uniquement orienté vers le passé. Je m’interroge en définitive bien davantage sur ce que s’apprête à vivre la génération présente.

Dans ce nouveau projet, je reviens à l’origine de la photographie et à l’usage du médium qui opère une révélation. Les photos sont des actes de création au moment de la prise de vue mais aussi au moment du tirage. Je les appelle des « peintures photogéniques ». Dans la chambre noire, je me laisse porter par l’instinct, combinant différentes techniques (photogramme, solarisation, photomontage). J’utilise des matériaux variés qui correspondent métaphoriquement à ma recherche visuelle. »


Expositions principales

  • 2018 Behind The Glass, In Camera Gallery, Paris, France
  • 2015 Nobody believes that I’m alive, Centre national de l’audiovisuel, Luxembourg PhotoforumPasquArt, Bienne, Suisse
  • 2015 Nicéphore Niépce en héritage, Musée Nicéphore Niépce, Chalon-sur-Saône, France
  • 2014 Land without Shadows, In Camera Gallery, Paris, France
  • 2014 Here, Beyond the Mists, MACRO – Museo d’Arte Contemporanea di Roma, Italie
  • 2013 Here, Beyond the Mists, Moscow Museum of Modern Art, Russie
  • 2012 Here, Beyond the Mists, Prix BMW au Musée Nicéphore Niépce, Rencontres d’Arles, France
  • 2007 Behind the Glass, Festival international de mode et de photographie de Hyères, France

Publications monographiques

  • 2018 Alexandra Catière, Behind the Glass, Edition Chose Commune
  • 2015 Alexandra Catière, Nobody believes that I’m alive, Edition GwinZegal
  • 2012 Les Rencontres d’Arles, 43ème édition, Editions Actes Sud
  • 2012 Alexandra Catière, Résidence BMW au Musée Nicéphore Niépce, Editions Trocadero

Portfolio