Retour à la liste des nominés

Moises Saman

1974, né à Lima, Pérou

Moises Saman est né au Pérou en 1974, issu d’une famille mixte espagnole et péruvienne. Lorsqu’il avait un an, sa famille a déménagé à Barcelone en Espagne, où Moises a passé la majorité de sa jeunesse. Saman suit une formation en Communications et sociologie aux Etats-Unis, à l’université de Californie, où il obtient son diplôme en 1998. C’est durant sa dernière année à l’université qu’il s’intéresse au métier de photographe, influencé par les travaux des nombreux photojournalistes qui couvraient les guerres des Balkans.


Présentation du projet « GLAD TIDINGS OF BENEVOLENCE »*

L’Irak a déterminé la carrière de photojournaliste de Saman. Il commence à travailler là-bas avant l’invasion américaine de 2003 en tant que photographe de presse, et continue de travailler à travers le pays presque chaque année depuis. Son travail a couvert l’occupation américaine ainsi que son retrait, le déplacement des peuples, l’épuration ethnique, d’autres crises humanitaires et enjeux politiques, la montée et l’effondrement de l’Etat Islamique. Cependant, son intention avec ce projet n’est pas de montrer un rapport historique ou journalistique de l’Irak post-Saddam.

Plutôt, il souhaite présenter un compte rendu plus conceptuel, un rapport qui capte la cacophonie des voix qui ont façonné l’histoire de ce qui est sans doute la guerre définissant notre génération. Il a comme intention d’accompagner ses photographies avec des textes clés sur la guerre d’Irak – des citations notables de figures politiques, militaires et puissantes ; des passages mémorables ; des transcriptions officielles ; du jargon militaire ; des références à la pop-culture… Des textes et des photographies seront décontextualisées et associées de façon à révéler de nouvelles strates de discussion.

« Qui a le pouvoir de façonner le récit d’une guerre, et comment exercent-ils ce pouvoir ? Qui est une voix locale et qui une voix mondiale ? Comment des histoires multiples se font concurrence et se complètent ? Quelles vérités sont enterrées sous cette clameur ? »

Ses photos n’ont pas pour but de présenter un témoignage objectif de la guerre en Irak auquel comparer les références textuelles. Plutôt, ce livre capture le propre rôle de Moises Saman, et son pouvoir en tant que narrateur – surtout un narrateur ayant accès à des publications étrangères – ainsi que les préjugés et limitations inévitablement intrinsèques à son œuvre.

* Ce titre vient de l’un des milliers de noms de code utilisés par l’armée américaine pour identifier les opérations militaires en Irak de 2003 à 2010. Operation Glad Tidings of Benevolence (Bonnes nouvelles de bienveillance) était le nom d’une opération en Irak de 2009, qui consistait à dégager des régions à la recherche de caches d’armes, à vérifier les identités de criminels connus et à amener une assistance humanitaire aux communautés locales.


Principales expositions

2020 –2021  COVID-19 and Us de Magnum Photos et You Musée International de la Croix Rouge, Genève, Suisse

2020 –2021  Mountains de Magnum Photographers, Forte di Bard, Bard, Italie

2019  WALL/S Annenberg Center for Photography, Los Angeles, Etats-Unis

2018  Players, Magnum Photographers come into Play, Fundacion Telefonica, Madrid, Espagne

2017  Exile, Nobel Peace Center, Oslo, Norvège

2017  Magnum Manifesto, ICP New York City, Etats-Unis

Publications monographiques

2016  DISCORDIA (Autoédition)

2012  UNKNOWN QUANTITIES (Edité par Fishbar Gallery, Londres)

2007  AFGHANISTAN: BROKEN PROMISE (Edizione Charta)

2005  THIS IS WAR (Edizione Charta)


Portfolio